27/09 - Marseille

Soirée ZEP : DESIGN & ARTISANAT

 

L’artisanat contemporain se nourrit fréquemment de nouveautés, que cela soit en matière de tendances, de procédés de fabrication ou de nouveaux matériaux ; quant au design, bien qu’intimement lié à la notion d’innovation, il puise également sa légitimité dans l’actualisation de données plus anciennes, et dans la mise à jour permanente d’un héritage technique et stylistique.

Fortement lié au territoire dans lequel il s’inscrit, l’artisanat est aussi un vecteur culturel puissant. Les produits qu’il façonne sont porteurs de sens, d’histoire, de technicité, de sensibilité et de symbolique. En accordant ce patrimoine aux usages et aux tendances actuelles ou à venir, le design revitalise des pratiques et des créations en leur permettant d’accéder à de nouveaux marchés

C’est pourquoi ces deux domaines présentent une forte complémentarité qui les prédispose à une communication aussi fluide que profitable.

Autre paramètre important qu’ils partagent, c’est la relation au temps. Le design et l’artisanat s’inscrivent dans un continuum historique, fait de références incontournables, et de mouvements majeurs que le créateur contemporain ne peut ignorer. Chaque création doit donc mêler harmonieusement héritage culturel, technique, stylistique, et modernité.
Il y a aussi le temps incompressible de gestation des idées, le moment de la conception, et enfin celui de réalisation, qui intègre le temps accordé par la main, et celui qu’impose la matière.
Accepter de respecter le rythme de la lente maturation des concepts, et celui irréductible de l’exécution peut s’avérer compliqué à une époque où la durée de vie d’une idée ou d’un projet est de plus en plus brève.

 

Le mouvement Slow Made revendique ce parti-pris, cette volonté de « faire avec le temps nécessaire ».

Marc Bayard, conseiller pour le développement culturel et scientifique du Mobilier national et créateur de ce mouvement, expliquera en quoi il est important de réunir et d’assurer les conditions favorables au déploiement d’un rythme de création raisonné.

Marc Aurel, designer et président de l’association des Lauréats du Prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main, exposera son point de vue en tant que créateur, mais aussi en tant qu’animateur de l’association qu’il préside et qui fait la part belle à la collaboration entre design et artisanat.

Un.e artisan.e expliquera à l’aune de sa pratique, sa relation au temps et l’importance qu’i.elle donne au geste dans le cadre de son processus créatif.

Fabrice Pincin, designer, enseignant chercheur et Président de Marseille Design Méditerranée assurera l’animation de cette rencontre.

Newsletter