Un grand merci à la Région Île-de-France pour son soutien sans faille

Design et Région Île-de-France, une collaboration durable pour un futur plus désirable

Le réchauffement climatique de la planète, les vagues de pandémies successives, les tensions géopolitiques et leurs conséquences souvent dramatiques sont désormais connus de tous. Ce qu’il nous faut désormais, ce sont des solutions !

 

La vocation intrinsèque du design est justement de trouver des solutions. Le design a cette vertu de définir les règles pour améliorer la situation plutôt que d’interdire. En effet, une grande majorité de designers cherchent à construire d’autres approches de projet que la pratique de la table rase pour s’orienter vers des solutions qui combinent sobriété et innovation.

 

Leurs champs de travail sont infinis : design de produit, de service, d’interface, d’organisation ou encore de politiques publiques. Ils affrontent toutes les situations possibles, y compris celles liées aux grands enjeux de nos sociétés tels que le changement climatique, la santé, l’éducation, la logistique etc.

 

En plus de leur créativité, les designers ont surtout le sens de l’empathie, le sens critique, le sens de la collaboration et de la synthèse. Ils sont donc en prise totale avec la réalité de l’entreprise ou de la collectivité pour laquelle ils s’investissent.

 

Avec Valérie Pécresse, nous sommes aussi convaincues que l’écologie punitive ou la décroissance ne sont pas des solutions porteuses d’espérance ni même réalistes et que le design est un des leviers majeurs pour répondre aux enjeux environnementaux, économiques, sociaux, et reconsidérer notre rapport au monde.

 

C’est pour cela que nous portons une politique du Design aussi bien pour aider les entreprises à intégrer le design dans leur stratégie, mais aussi pour repenser les services publics. Le design ancré localement permet de mettre en place un réseau d’acteurs avec des circuits courts, de mettre en avant les compétences, notamment celles des artisans et métiers d’arts et de faire éclore des modèles non standardisés.

 

L’Île-de-France fait déjà figure de locomotive du design français avec la concentration des deux tiers des designers français et plus de 43 000 emplois en lien avec ce secteur. C’est aussi une région reconnue pour son excellence en matière de formation initiale en design avec 30 écoles spécialisées dont 13 publiques ainsi que ses 1000 laboratoires de recherche associés à la recherche en design.

 

Nous soutenons tout cet écosystème grâce à nos dispositifs de financement de l’innovation et de la croissance des entreprises qui  prévoient l’éligibilité des dépenses de design pour les TPE, PME et ETI. Rien que le dispositif Innov’up qui prévoit aussi l’étude et la réalisation d’un prototype, dont l’enveloppe est de plus de 50 millions d’euros en 2022, témoigne de l’importance que la Région Île-de-France et sa présidente Valérie Pécresse accordent à l’usage et à l’expérience utilisateur.

 

Nous supportons aussi avec régularité des programmes d’accompagnement de projets innovants tels que « Poc in Labs » de l’Université Paris-Saclay, porté par son Design Spot ou encore plus récemment notre cofinancement de l’Open Design Lab de CY Ecole de design, qui sera bientôt ouvert aux entreprises de tout le territoire pour les aider à intégrer une démarche design dans leurs projets d’innovation et disposer des machines de prototypages et de technologies de pointe.

 

Et pour assurer l’adéquation entre les besoins en compétences des entreprises et les formations, le Campus des métiers d’art et du design, créé il y a deux ans, œuvre à la mise en réseau des centres de formations, accroît le lien avec les nouvelles technologies, décloisonne les parcours et favorise l’insertion professionnelle.

 

La Région aussi se doit d’être exemplaire en matière de design !

 

Nous avons intégré le design et ses méthodes centrées usager en interne, notamment par l’accueil depuis plus d’un an au sein du Conseil régional, d’apprenants en design social et de politiques publiques, par la création d’un design lab et le recrutement d’un designer au sein de l’équipe de la Smart Région pour intégrer les franciliens dans le développement des projets régionaux, pour ne plus seulement faire « pour », mais aussi « avec » les bénéficiaires de nos politiques régionales.

 

Comme le dit si justement le président de l’APCI, Dominique Sciamma, le Design est une culture et se doit d’être au côté du Politique.

 

En effet, la responsabilité du designer est de s’emparer des enjeux environnementaux, économiques, sociaux et sociétaux et la responsabilité du Politique est de faire appel à lui !

 

En continuant son soutien à France Design Week, la Région confirme cette volonté de collaboration de tous les instants avec ses partenaires et son engagement pour le design. Elle continuera ses efforts pour mettre le design au cœur des stratégies d’innovation des entreprises et au service de la transformation de l’action publique afin d’améliorer la vie courante des franciliens.

 

Valérie MONTANDON

Conseillère régionale Ile-de-France (Présidente du Conseil stratégique du design en Ile-de-France)

Conseillère de Paris

Conseillère de la Métropole du Grand Paris

Crédits photo : © Hugues-Marie Duclos

Newsletter

Filtres 
événements online
FILTRES